Reprise des messes publiques dominicales et de semaines à partir du 8 juin

Bonne nouvelle !

Vous avez certainement pris connaissance des mesures de déconfinement du Gouvernement belge d’application à partir du 8 juin 2020. Les messes publiques dominicales et de semaine peuvent donc reprendre moyennant l’application de certaines mesures de sécurité à respecter pour garantir la santé de toutes et tous.

Les Evêques de Belgique ont produit un protocole de déconfinement approuvé par les experts gouvernementaux. De son côté, l’Etat belge dans son communiqué officiel du 3 juin 2020 a donné certaines informations également et certaines ne concordent pas. Il est donc évident que la reprise sera progressive et qu’une petite période de « flottement » existera certainement dans les prochaines semaines.

Nous suivrons en principe les règles les plus restrictives afin d’assurer la santé et la sécurité de toutes et tous.

Cela implique notamment, mais pas que :

  • le respect d’une distanciation sociale (on parle de 10m² par personne)
  • le respect d’une distance de minimum 1,5 mètre entre les personnes
  • 1 porte d’entrée et une porte de sortie là où c’est possible
  • la présence de gel hydroalcoolique à l’entrée de l’église
  • pas d’échange du geste de paix

Certaines de nos églises ne seront pas prêtes immédiatement et/ou ne pourront accueillir qu’un nombre limité de personnes dû au respect de la distanciation sociale.

Le Gouvernement a annoncé la reprise des cultes avec 100 personnes. Il s’agit d’un maximum et puisque la mesure vaut pour toutes les églises du Royaume, le maximum de 100 personnes vaut pour les grandes églises, basiliques, cathédrales qui en temps normal peuvent accueillir des centaines de personnes et qui, même avec la distanciation sociale, seraient encore capables d’accueillir plus de 100 personnes. C’est pour ces grandes églises là que le maximum de 100 personnes est d’application.

De toute façon, il est rare de dénombrer 100 personnes dans les églises de notre Unité pastorale.

La capacité d’accueil maximum des églises est notée ci-après. Elle est normalement aussi affichée dans l’église même :

  • Bois-de-Lessines (au Club Animation) : max. 15 personnes
  • Deux-Acren : max. 54 personnes
  • Ghoy : max : 30 personnes
  • Lessines-Houraing : max. 44 personnes
  • Lessines Saint-Pierre : max. 75 personnes
  • Lessines Saint-Roch : max : 30 personnes
  • Ollignies : max : 28 personnes

Dans un premier temps, les messes ne reprendront pas, pour des raisons de mise en place des mesures, dans les lieux suivants : Papignies, Wannebecq, Ogy, la Porte d’Ogy et la Chapelle de Scaubecq ainsi que dans les Maisons de Repos et de Soins.

Des évolutions seront éventuellement possibles lorsque les termes du protocole seront plus clairs. Certains passages sont encore flous ou difficiles à mettre en place.

Notez que la page agenda sur le site www.doyennedelessines.be est toujours le document de référence le plus à jour.

Nous traverserons ensemble la crise du coronavirus

Communiqué de presse des Evêques de Belgique

Le 3 juin, le Conseil national de Sécurité décidera de la date où tous les cultes de notre pays pourront à nouveau se réunir pour tenir des services religieux. Entretemps, les mesures de sécurité qui devront être appliquées, ont été approuvées. Elles seront transmises dès aujourd’hui à tous les responsables pastoraux locaux. Ils pourront ainsi entreprendre les préparatifs nécessaires à la reprise des célébrations.

Ce weekend, nous célébrons la grande fête de la Pentecôte. Nous ne pourrons pas encore la célébrer ensemble dans nos églises, mais cela ne nous empêchera pas de prier le Père d’envoyer son Esprit sur l’Eglise et sur le monde. Voici le fruit de l’Esprit: amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi, douceur, maîtrise de soi, dons qui nous font grandir au service des autres.

La première phase délicate de sortie du confinement pour nos églises pourra maintenant espérons-le, débuter bientôt. Pour cette première phase, le gouvernement a fixé un nombre maximum de cent fidèles par célébration. Une distance entre les fidèles d’1,5 mètre dans tous les sens devra également être respectée, ce qui réduira peut-être leur nombre dans les petites églises. Ce ne sera pas facile mais il y va de la sécurité et la santé de tous.

Toutes ces mesures rendront sans aucun doute nos célébrations un peu moins cordiales dans un premier temps. Nous n’en serons pas moins nourris de la Parole de Dieu et de son Pain de vie, dans le souffle de l’Esprit. Et pour ceux dont la santé est fragile ou qui hésitent à participer à l’Eucharistie dans ces conditions restrictives, il va de soi que les célébrations à la radio et à la télévision se poursuivront.

Les lignes directrices pour célébrer ensemble sont rassemblées dans un « protocole », élaboré sous la direction d’experts et approuvé par les autorités. Les responsables pastoraux locaux recevront ce protocole dès aujourd’hui. Il est par ailleurs consultable sur Cathobel et sur Kerknet. Pour une information plus concrète sur les lieux et heures de célébration de l’eucharistie locale, il est souhaitable de contacter le responsable local.

Ce nouveau ‘vivre ensemble’ qui marque la sortie progressive de la crise du coronavirus, exige créativité et engagement. Il suppose une attention soutenue pour ceux qui subissent de plein fouet la crise dans ses dimensions sanitaires, économiques et sociales.

Une fois de plus, nous remercions tous ceux qui s’engagent pour leurs semblables, qu’ils soient proches ou plus éloignés. Nous en avons eu de bons exemples en de nombreux endroits, ces dernières semaines.

La crise du coronavirus est et sera plus légère si nous continuons à la traverser ensemble.

Sainte fête de Pentecôte

Les Evêques de Belgique,
SIPI – Bruxelles, vendredi 29 mai 2020

LE WEEK-END ÉGLISES OUVERTES DES 6 & 7 JUIN 2020 ANNULÉ !

Le clocher St Pierre doit s’incliner

Ce vendredi 29 mai, la Fabrique d’église Saint-Pierre a reçu un important communiqué du réseau Eglises Ouvertes :

Chers participants aux Journées des Eglises Ouvertes 2020,

Cher membre,

Ayant toujours suivi les directives du gouvernement jour après jour, nous espérions de bonnes nouvelles concernant l’organisation des Journées Eglises Ouvertes, mais elles sont décevantes.

BONNE NOUVELLE : les édifices de culte peuvent, c’est déjà le cas maintenant, rester ouverts au public. Pour cela, les gestionnaires de ces édifices devront mettre en place des consignes sanitaires et veiller à leur respect.

MAUVAISE NOUVELLE : les événements tels que concerts, spectacles, visites de groupe restent interdits. Seul le tourisme de proximité est toléré.

Depuis le début de la crise Covid-19, les mesures sanitaires sont clairement affichées en l’église Saint-Pierre ; en outre, depuis le 18 mai, en prévision des obsèques et mariages désormais permis, la disposition des chaises a été revue. L’église décanale de Lessines demeure accueillante, tout en respectant les mesures de sécurité en vigueur.

La Fabrique regrette l’annulation des Journées Eglises Ouvertes mais comprend parfaitement cette décision qu’elle partage. HEUREUSEMENT, les expositions 2020 des Commémorations 80/70, « De Noir et de Violet » & « C’était l’église Saint-Pierre de A à Z… ou presque » demeurent accessibles librement…

Tout en respectant les mesures sanitaires, nous vous souhaitons une excellente visite !

La Fabrique d’église St Pierre

Les cultes travaillent au déroulement des célébrations « déconfinées »

Le protocole préparé par les évêques de Belgique est prêt

Les cultes reconnus de notre pays se préparent à une reprise des célébrations dans les églises, les temples, les mosquées et les synagogues. À la demande du Gouvernement fédéral, ils élaborent actuellement un protocole reprenant en détail la manière dont les célébrations pourront se dérouler ainsi que les mesures de protection à appliquer pour prévenir autant que possible une infection par le coronavirus.

Aujourd’hui, les Évêques de Belgique ont achevé la préparation du protocole des catholiques. Ce dernier a été rédigé en collaboration avec des experts virologues et sera soumis au Conseil national de Sécurité pour avis et approbation.

De multiples demandes parviennent aux Évêques demandant la reprise des célébrations publiques. Ils s’en sont fait les interprètes auprès des autorités civiles et des experts qui conseillent le Gouvernement. Tous sont conscients de la priorité absolue que constituent la santé et la sécurité de ceux qui entrent dans une église.

Les Évêques sont heureux d’apprendre que le nombre de personnes présentes lors de funérailles ou d’un mariage pourra être porté à 30, dès ce 18 mai 2020.

Pour la Région Wallonne, les Gouverneurs de Province étudient la possibilité de permettre à nouveau la célébration des funérailles, sans eucharistie, dans l’église.

En ce qui concerne les baptêmes, les Évêques préfèrent aligner la date de leur reprise sur celle des célébrations eucharistiques dont ils espèrent le redémarrage le plus rapide possible.

Les Évêques de Belgique

SIPI – Bruxelles, jeudi 14 mai 2020

COMMÉMORATIONS 80/70 – ÉGLISE SAINT-PIERRE – LESSINES

Suite à la crise sanitaire du Covid-19 ayant entraîné quelques reports et annulations, les COMMÉMORATIONS 80/70 commenceront donc TRÈS SYMBOLIQUEMENT par la sonnerie des cloches de l’église Saint-Pierre, ce 11 mai 2020 à 7h30, 80 ans – et une heure et quart – après le bombardement qui anéantit l’édifice.

Les deux expositions prévues de mai à octobre 2020 sont accessibles depuis ce samedi 9 mai. Faisons preuve de civisme et d’attention pour l’autre : si vous vous rendez à l’église Saint-Pierre pour découvrir « De Noir et de Violet » – exposition de textiles sacerdotaux –  et « C’était l’église Saint-Pierre, de A à Z… ou presque » – l’édifice avant le sinistre  de 1940 – MERCI DE RESPECTER LES MESURES EN VIGUEUR DANS LE CADRE DE LA PANDÉMIE DE COVID-19 : 1,5 m entre vous et les autres, port du masque vivement recommandé ; par ailleurs, ne touchez à rien dans l’édifice, c’est la meilleure façon de ne pas risquer une éventuelle infection ! Bonne visite, dans l’espérance de jours meilleurs…

A quand une reprise des célébrations publiques ?

Voici ce qu’il en est au niveau des informations dont nous disposons à l’heure actuelle :

  • Aucune décision n’a été prise en faveur d’une reprise quelconque des célébrations pour les cultes, encore moins des modalités pour cette reprise.
  • Des rencontres ont eu lieu entre les Evêques et le Ministre fédéral des cultes, M. Koen Geens afin d’intégrer une reprise progressive des offices pendant cette période de déconfinement mais aucune date n’a été avancée.

Ci-après le lien vers un communiqué officiel de la Conférence des Evêques de Belgique, qui explique les dernières avancées en la matière : https://www.cathobel.be/2020/05/negociations-sur-la-reprise-des-celebrations-dans-les-eglises/

Les événements annulés ou reportés

Les événements suivants sont annulés ou reportés

  • Le pèlerinage à Beauraing et Tibériade organisé par le clocher d’Houraing et qui devait avoir lieu le 26 avril prochain.
  • La 25ème Procession en l’honneur de Notre-Dame d’Acren qui devait avoir lieu le 3 mai prochain
  • La Procession de Bois-de-Lessines qui devait avoir lieu le samedi 9 mai prochain
  • Le Concert en hommage aux victimes de la Guerre 1940-1945 par la Musique Royale des PG de Deux-Acren en l’église de Deux-Acren le samedi 9 mai prochain
  • La Neuvaine à Notre-Dame de la Médaille miraculeuse en l’église d’Houraing qui devait avoir lieu du 2 au 11 mai prochain
  • Les célébrations de 1ère communion qui devaient avoir lieu pendant les dimanches de Pâques en avril et en mai sont reportées
  • La célébration du Sacrement de Confirmation qui devait avoir lieu le Lundi de Pentecôte est reporté

Prolongation du confinement

Suite à la réunion du Centre national de crise ce mercredi 15 avril 2020 et la prolongation du confinement jusqu’au 3 mai 2020, les célébrations publiques sont, elles aussi, suspendues jusqu’au 3 mai 2020.
Les baptêmes, mariages, célébrations de funérailles et les messes ne peuvent avoir lieu.
Les célébrations de 1ères communions et du Sacrement de Confirmation sont reportés à l’année scolaire prochaine, à des dates qui restent à déterminer.

Christ ressuscitera

Samedi Saint : jour de grand silence

Après avoir vécu le vendredi saint de manière un peu étrange grâce aux ondes de Maradio, aujourd’hui, samedi, l’Eglise toute entière est en prière dans l’attente de la Résurrection.
Cette année particulièrement, nous ne pourrons pas vivre cette fête physiquement tous ensemble.
Mais COVID-19 ou pas : Christ ressuscitera !
L’occasion pour chacun du nous de vivre ce passage de manière personnelle ou en famille chez soi.
L’occasion de suivre les messes qui sont retransmises à la télé ou sur kto ou encore sur la chaîne youtube de Lyon Centre.
En signe de résurrection et aussi en remerciement pour le personnel soignant, les cloches de nos églises qui se sont tues ce jeudi saint en soirée sonneront à nouveau de plus belle ce samedi soir.
Elles sonneront aussi demain dimanche à 09h55 comme depuis le début du confinement à la demande des Evêques de Belgique.
A leur demande aussi, et pour signifier la Résurrection, elles retentiront demain dimanche également sur le coup de midi.

Bonne et sainte fête de Pâques à toutes et tous

Le clergé et les différentes équipes d’animation

Les cloches de nos églises

Message aux habitants de l’Unité Pastorale de Lessines pour qui les cloches de ses églises relaient les applaudissements :


Pour les Chrétiens, le Triduum pascal (3 jours Saints) signifie que les heures de la Passion et de la Mort du Seigneur approchent. Ils prennent part à ce temps de deuil, cœur de la vie chrétienne.
Les cloches de nos églises marqueront ce deuil en se taisant de jeudi saint au soir jusqu’au dimanche de Pâques . Ce silence invitera chacun de nous à prendre part au deuil des familles éprouvées par la perte d’un parent suite au Covid-19.
Elles retentiront pour célébrer le Christ ressuscité mais aussi pour encourager les personnes malades du Corona-virus et continuer le relais de nos marques de sympathie au corps médical.
En cette période de confinement, prenons le temps de vivre pleinement, d’une manière inhabituelle certes, la résurrection de notre Seigneur.
Belle fête de Pâques !

Michel Myle – curé